lundi 2 juin 2008

Selon Saint Laurent: "La rencontre la plus importante de la vie"

Exercice au tissu aérien.

En 2002, dans son discours des adieux -- son testament professionnel -- Yves Saint Laurent avait affirmé:

"Tout homme pour vivre a besoin de fantômes esthétiques. Je les ai poursuivis, cherchés, traqués. Je suis passé par bien des angoisses, bien des enfers. J'ai connu la peur et la terrible solitude. Les faux amis que sont les tranquillisants et les stupéfiants. La prison de la dépression et celle des maisons de santé.

"De tout cela, un jour je suis sorti, ébloui mais dégrisé. Marcel Proust m'avait appris que «la magnifique et lamentable famille des nerveux est le sel de la terre». J'ai, sans le savoir, fait partie de cette famille. C'est la mienne. Je n'ai pas choisi cette lignée fatale, pourtant c'est grâce à elle que je me suis élevé dans le ciel de la création, que j'ai côtoyé les faiseurs de feu dont parle Rimbaud, que je me suis trouvé, que j'ai compris que la rencontre la plus importante de la vie était la rencontre avec soi-même. Les plus beaux paradis sont ceux qu'on a perdu."


2 commentaires:

Kevin a dit…

Merci Ulysse de nous aider à réfléchir sur notre propre vie et notre identité avec ces paroles touchantes de Yves Saint Laurent.
Kevin

Kevin a dit…

Merci Ulysse de nous aider à réfléchir sur notre propre vie et notre identité avec ces paroles touchantes de Yves Saint Laurent.
Kevin