dimanche 6 juillet 2008

Le plus gros mangeur de chiens sauve l'honneur américain


Le sport professionnel, on le sait, c'est souffrir un max pour se faire un tas de pognon. Ou, plus profitable encore: organiser le spectacle et envoyer les autres au charbon. Vendredi dernier, l'Aricain Joey Chestnut a défendu son titre de plus gros mangeur de hot dogs (conquis en 2007) en avalant 59 de ces sandwichs à la saucisse de Francfort en 10 minutes. Plus de trente mille supporteurs passionnés suivaient la compétition sur place.

Lors de cette épreuve organisée pour la Fête nationale américaine le 4 juillet à Coney Island (New York), Chestnut
affrontait un ex-tenant du titre, le Japonais Takeru Kobayashi. Un type redoutable, connu pour avoir pris part à une compétition malgré une lésion à la mâchoire contractée durant l'entraînement.
Joey Chestnut: "The Eating Machine" (à gauche), Pat Bertoletti: au gavage

Le Hot Dog Eating Contest [rattaché à l'International Federation of Competitive Eating] consiste à engloutir la plus grosse quantité de saucisses (et leur pain) en dix minutes, sans vomir, et en avalant une boisson. En 2007, l’épreuve avait duré 1
2 minutes durant lesquelles Chestnut, le challengeur, avait descendu 66 chiens chauds. Takeru Kabayashi, tenant du titre, avait essuyé un renversement (terme technique) en dégueulant un morceau et du liquide; il avait remporté la deuxième place avec 63 pièces non recrachées. La défaite du Japonais sauvait enfin l'honneur perdu des Etats-Unis: "The greatest moment in American sport", disait un commentateur à la télévision, "the entire free world is focused on these two men".

Le premier Hot Dog Eating Contest avait été organisée en 1916 entre quatre immigrés désireux de prouver leur amour envers leur nouvelle patrie.

Champion, lui aussi,
The Chimp ("Le Chimpanzé"):
avaler et faire avaler des couleuvres

1 commentaire:

internet gambling a dit…

This blog could be more exciting if you can create another topic that everyone can relate on.