jeudi 10 novembre 2016

The presidential erection: les Américains ont les [grosses] boules !



L'expression "avoir les boules" laisse entendre qu'on a peur, qu'on n'en peut plus ou qu'on est très en colère. C'est probablement ce que ressentent aujourd'hui de nombreux citoyens américains de toutes classes sociales, origines, convictions religieuses et orientations sexuelles.

USA: low hangers, what else ?


China: soon to be Nr 1 !
Dear Americans,

You have voted for the guy with the inflated balls
who claimed he alone could fix everything.

Good luck to you !
From a Swiss friend.




Il y a des gars dont le plaisir esthétique et sensuel consiste à augmenter momentanément la circonférence de leurs couilles et leur bite. Eux ne se contentent pas, comme le prochain locataire de la Maison-Blanche, d'un sentiment de singularité et de supériorité qui passe par le discours et l'attitude. Ils veulent sentir un trop-plein dans leur froc, des secousses et des frottements plus forts lorsqu'ils pénètrent -- et souffrir un peu durant l'injection. Certains d'entre eux sont membres d'un club SM, d'autres d'un groupe de copains qui organise des rencontres, voire des vacances durant lesquelles ils rivalisent amicalement d'audace et de capacité.

Pour injecter soi-même une solution saline ou un sérum physiologique dans ses testicules, il faut un peu d'aplomb, des connaissances d'hygiène médicale et un matériel adéquat. Cela ne s'improvise pas. Quelques renseignements précieux de la part d'un médecin -- même s'il joue au constipé -- sinon venant de pratiquants de bonne réputation sont indispensables. La quantité de liquide perfusé part de 250 ml et n'a presque pas de limite (attention danger !) comme vous pouvez le constater sur ces photos... Les couilles figurent parmi les parties de notre corps les plus riches en récepteurs nerveux, alors ne les esquintez pas trop !





Après la communion fraternelle entre super-couillus et l'éventuel besoin d'aller s'exhiber alentour, il reste le problème du rangement de votre service trois-pièces surdimensionné. Comptez 24 heures par quart de litre injecté, temps d'absorption du liquide par le reste du corps.



N'étant pas pratiquant de ce genre de développement personnel, je transmets ces quelques informations sous toutes réserves. Notre santé, notre âme et notre corps sont des biens précieux et ce type de pratique -- comme bien d'autres -- laissent des traces. Oui ! l'âme aussi est concernée et blessée par les embellissements artificiels. Je songe également aux perçages et tatouages inscrits sans réflexion, n'importe où, parfois dans des zones qui ne s'en remettront pas...

André



3 commentaires:

Xersex a dit…

pour les presidentiels, I'm shocked!

franck devenes a dit…

oh que oui et je plein les américain avec un type pareil

estèf a dit…

Je ne savais même pas que c'était possible ! C'est horrible !