samedi 22 juillet 2017

Mr Cuir international 2017 est un psy naturiste et un militant BDSM




Tenant du titre de Mr Leather (M. Cuir) décerné l'an dernier par l'association Gay Naturists International, Ralph Bruneau a remporté depuis celui d'International Mr. Leather 2017 à Chicago sur 62 autres concurrents. Dans son discours de réception, il a déclaré: "Je ne connais pas la honte. Je suis à l'aise dans mon mariage séro-discordant de 23 ans et dans ma pratique BDSM; je n'ai pas honte des photos où je parais nu dans mon site Tumbler [ici]." "Je combats la pudibonderie -- ce produit à peine déguisé de la morale et de la fausse pudeur corporelle. Je combats la phobie, la stigmatisation et l'ignorance concernant la séropositivité et le sida. Je combats l'hétéronormativité et ses préjugés envers des modes de vie différents et notre sexualité."





Ralph Bruneau a joué dans une comédie musicale à Broadway, puis est devenu acteur à la télévision. Dans les années 80, alors que son premier grand amour venait de le quitter et qu'autour de lui des gars mourraient, il a fui en Californie dans l'espoir de retrouver la belle vie qu'il avait connue précédemment. Mais tout avait changé. "Je voyais mes frères tomber l'un après l'autre. J'ai pleuré, passé d'un deuil à un autre, abusé de la drogue, de l'alcool et du sexe." Puis il a trouvé de l'aide, la sobriété, s'est engagé dans la lutte, a travaillé dans un dispensaire et repris ses études pour décrocher un doctorat en psychologie clinique. Dans son cabinet à Los Angeles, on peut parler de sexe, de mariage, de bondage et de sado-masochisme avec le Dr Bruneau. Il se bat contre les organisations religieuses qui pratiquent la "guérison" forcée des jeunes homosexuels.



"Les hommes nus et les hommes en cuir me font bander. J'aime le sexe avec mon mari et avec d'autres hommes. Nous formons un couple magnétique: l'un est positif, l'autre négatif. Nous consultons le même docteur et prenons les précautions nécessaires. J'ai vécu deux grands amours avant de rencontrer mon mari. Deux hommes étonnants qui ont changé ma vie. Ils sont morts du sida, comme tant d'autres de ma génération. Je ne supporte pas de connaître une nouvelle présidence prête à laisser mourir beaucoup de monde à cause de son ignorance et de son inaction volontaire, comme nous l'avons déjà vécu sous Donald Reagan. La situation est trop grave pour que nous restions inactifs. Faites ce qu'il faut. Ne laissez pas la honte et la peur vous paralyser. Ne vous cachez pas."


Démonstration de maniement du fouet.


En 1974, lorsqu'il est entré pour la première fois au Mine Shaft de New York, il s'est callé dans un coin pour observer. "Un gars sexy et plus âgé (la trentaine) est venu, m'a ordonné de me foutre à poil, a attaché ma bite et mes couilles avec une corde et m'a tiré vers ses amis. Je bandais à mort. C'est devenu mon lieu, ma tribu. Néanmoins, ma difficulté à m'accepter totalement a continué encore longtemps." Aujourd'hui, il prend son petit-déj à poil, fait son yoga et beaucoup d'autres activités à poil, seul ou avec ses frères gays. Il donne des cours d'éducation sexuelle, enseigne le maniement du fouet et le bondage lors d'ateliers, de week-ends et camps de vacances entre gars portés sur le cuir, le jock-strap, la lutte huilée et le naturisme. Et lorsque Ralph participe à un événement gay, il est toujours prêt à fouetter en public un mec qui le lui demanderait poliment. 
                                                                                                                                             André