vendredi 21 novembre 2014

Hommes à partir de la cinquantaine: ils dégagent plus d'allure



L'homme change de visage après avoir enduré les tempêtes de la quarantaine durant laquelle il doit prendre des décisions capitales pour la suite de sa carrière et de sa vie privée (ou choisir de ne rien changer, par crainte ou paresse). S'il continue à entretenir son corps et son esprit -- peut-être aussi son âme -- il dégage alors une force et une beauté nouvelles qui le rendent irrésistible à ceux qui savent voir.



Les photos de Charles Thomas Rogers, 42 ans, représentant des mecs en slip blanc, de plus de 50 ans, ont été publiées plusieurs fois dans advocate.com. Rogers a toujours été attiré par les hommes plus âgés que lui, aussi pour leur amitié. "J'aime capter des êtres qui portent en eux l'expérience de la vie, des difficultés traversées et des triomphes aussi. Je n'ai pas besoin de connaître les détails de leur histoire pour les apprécier."


Les photos que Rogers publie respectent les moeurs américaines. Il y manque un message important. Car la sexualité tient une place capitale dans l'existence d'un gars. Heureusement, beaucoup d'hommes au-delà du demi-siècle tiennent à le prouver et n'hésitent à publier leurs photos sur la toile. La virilité n'a pas d'âge, la fierté masculine non plus. Cela devrait rassurer les jeunes qui sont entourés de mauvais exemples d'hommes noyés dans la graisse et la paresse, qui ont perdu la recette de la séduction et de l'amour.

André












mardi 18 novembre 2014

Notre réalité physique vue par une entité d'un autre monde


Je suis en train de lire cinq bouquins qui me passionnent. L'un d'entre eux Seth parle a été dicté (à Jane Roberts, MAMA Éditions) par une entité d'un autre monde se nommant Seth. Il décrit le processus par lequel nous créons notre réalité et comment nous pourrions accéder à des niveaux plus élevés d'intuition, de créativité, de spiritualité nouvelle, de rêves, de connaissance de nos existences successives et d'autres sujets qui s'appliquent à notre vie quotidienne. Le développement actuel de la physique quantique corrobore en partie ces révélations. Extrait.

Seth déclare: "Le manque de muscles constitue une limitation qui vous est familière; mais en tant qu'espèce, c'est surtout l'ego qui vous limite, qui vous maintient dans un état de rigidité spirituelle, qui refuse la portion intuitive du moi. [...] Il ne vous viendrait pas à l'esprit de vous identifier à une partie de votre corps et d'ignorer toutes les autres. C'est pourtant ce que vous faites lorsque vous partez du principe que vous êtes votre ego et rien de plus.

"Ce que je suis en train de dire, c'est que vous n'êtes pas un sac cosmique de chair et d'os né d'une agglomération d'éléments et de particules chimiques. Votre conscience n'est pas une flamme produite par la rencontre accidentelle d'éléments chimiques. [...] Au contraire, vous formez le corps physique que vous connaissez à un niveau de non-conscience profonde, dans une clarté et un discernement miraculeux, avec une connaissance intime de chacune des minuscules cellules qui le composent. Et je ne parle pas de façon symbolique.



"Cependant, comme votre esprit conscient -- tel que vous le concevez -- ne se rend pas compte de ces activités, vous ne vous identifiez pas à cette partie intérieure de vous-même. Vous préférez vous identifier à la partie qui regarde la télévision, qui fait la cuisine ou qui travaille -- la partie qui, selon vous, sait ce qu'elle fait. Mais la partie apparemment inconsciente de vous-même en sait beaucoup plus, et l'intégralité de votre existence physique repose sur son fonctionnement harmonieux.


"Cette partie est consciente, elle est ouverte, alerte. Mais vous vous focalisez tellement sur la réalité physique que vous n'écoutez pas cette autre partie de vous-même; vous ne comprenez pas qu'elle est la grande force psychologique d'où surgit votre moi orienté vers la réalité physique. Cette non-conscience apparente, je l'appelle "l'ego interne", car c'est elle qui dirige les activités internes. L'ego interne met en relation des informations qui ne sont pas perçues par les sens physiques, mais par des canaux internes. C'est l'ego interne qui perçoit de l'intérieur la réalité qui existe au-delà du monde en trois dimensions. Il porte en lui le souvenir de chacune de vos existences passées. Il examine des dimensions subjectives qui sont littéralement infinies, et à partir desquelles jaillissent toutes les réalités objectives.

"[...] Cette partie de votre identité est intrinsèquement extralucide et télépathe, si bien que vous êtes avertis des désastres avant qu'ils ne se produisent, que vous acceptiez ou non d'en recevoir consciemment le message; toute communication a donc lieu bien avant qu'une seule parole soit prononcée."

mercredi 12 novembre 2014

Les couillons montrent leur cul et tournent le dos au changement




Il y a un demi-siècle le concept de mariage entre personnes du même sexe n'existait pas. Il était mentalement impossible de s'en faire une représentation mentale. À celle ou celui qui aurait émis pareille hypothèse, j'aurais répondu: "Non mais... on va pas se mettre à singer les hétéros!" Mon premier grand amour, un chirurgien, prétendait que l'attachement durable entre deux hommes était impossible. Il avait derrière lui un divorce, deux enfants, et venait de se remarier. Moi, j'ai décidé de prouver qu'il était possible d'aimer un gars durant toute une vie. Cela m'est arrivé plusieurs fois. (Cela les a tués.)

Les vieux couillons tournent le dos au changement...
Lorsque le mariage "pour tous" a pointé du nez, il s'est rapidement imposé dans plusieurs pays, en passant par le pacs pour ne pas brusquer le bon peuple. Nous sortions des années les plus dramatiques du sida qui nous avaient fait craindre de perdre toutes les avancées sociales que nous avions conquises. Maintenant ce mariage semble naturel aux ados qui n'ont connu que le pacs et ça. Ils se foutent bien de ce qu'en disent leurs "vieux", comme aussi de l'orientation sexuelle de leurs chanteurs préférés.

... et vont se noyer.

Le pape jésuite François et le président métisse Obama ont été élus sur leurs belles intentions. Néanmoins, on vient de désavouer leurs projets. Pourquoi? Ceux qui détiennent le pouvoir religieux ou politique veulent continuer de dominer les populations en leur imposant leur propre interprétation de "Dieu" ou de la "démocratie". Ils chient dans leurs frocs à l'idée de perdre le pouvoir, de voir révélées leurs hypocrisie, leur corruption, leurs manquements à tous ce qu'ils veulent imposer aux autres.


Alors, est-ce que tout est foutu pour nous? Les gens prétendent que la religion [à ne pas confondre avec la foi] et la "loi naturelle" ont toujours existé et que rien ne peut les changer. N'empêche que le mariage gay est arrivé sans crier gare, soutenu par une majorité (silencieuse). Le mur de Berlin aussi est tombé de manière totalement imprévue. Et la configuration de l'Europe a basculé derrière (trop rapidement comme on s'en rend compte aujourd'hui).


Cul-bénit.

Il est probable que les plus inamovibles des mouvements religieux vont être bientôt bousculés, broyés -- et peut-être purifiés. Je pense à l'Église catholique, surtout dans les pays du nord. Aux Églises protestantes intégristes qui ont récemment gagné beaucoup de pouvoir politique aux États-Unis. Le judaïsme intégriste est en train de semer son poison en Israël en annonçant publiquement son projet de reconstruire le Temple de Jérusalem sur l'emplacement occupé par la mosquée Al Aqsa (troisième lieu saint de l'Islam). Le Temple précédent avait été détruit par les Romains en l'an 70 de notre ère... La chute des Églises orthodoxes se produira après le changement de régime en Russie. Quant à l'islam, les guerriers sanguinaires qui sèment la division et la mort en son nom (alors qu'ils ne sont pas reconnus par les autres musulmans) pourraient bien précipiter la laïcisation des populations jeunes.


Que feront-ils ensuite? Que ferons-nous? Saurons-nous profiter du chaos pour construire un monde plus positif, ou resterons-nous fixés sur nos portables à twitter comme des autistes, au lieu d'agir?

André